Rouler en moto : Entre équipement, risque et assurance

Spread the love

Rouler en moto c’est un choix voir une philosophie de vie, au delà du goût de l’aventure ou des sensations que cette passion, de surcroît, procure, pratiquement la moto c’est avant tout un usage, qu’il convient de bien cerner selon ses besoins.

Le choix de la moto

Il existe cependant 3 familles de 2 roues motorisés :

  • Les cyclomoteurs : équipé d’un moteur avec une cylindrée limitée à 50 cm3 en cas de moteur thermique, et ne dépassant pas la puissance est de 4 kW en cas de moteur électrique. Bridée ce genre d’engin il roule à 45 km/h max.
  • Les motos dites légères : équipée d’un moteur dont la cylindrée ne dépasse pas les 125 cm3 et avec une puissance de 11 kW max.
  • Les motos dites lourdes – grosses cylindrées : Ce genre de moto a une cylindrée supérieur à 125 cm3 avec une puissance de 73,6 kW l’équivalent de 100 ch. Pour ce type de monture, souvent le choix, c’est une question de goûts, naturellement en fonctions des capacités budgétaires et ce pour tous types d’utilisations : d’une roadster à la sportive, d’une enduro à un custom, cruiser ou enfin un maxi-scooter

Pour dénicher la perle rare en fonction de vos penchants, deux voies s’offrent à vous : Acheter neuf ou d’occasion. Partir sur un achat d’occasion requiert tout de même un certain savoir du monde de la moto.

  • Acheter du neuf : La moto sera d’abord sous garantie, car ce type d’achat procure une certaine sécurité, puisque la moto bénéficie des équipements les plus indispensable à une bonne conduite soit : ABS, amplificateur & répartiteur de freinage, anti-patinage, etc…sans omettre les normes environnementales et le suivi en terme d’entretien.
  • Acheter d’occasion : un choix plus économique certes mais qui peut tourner au calvaire, car la vérification de la moto est primordiale : l’absence de modification technique (pot d’échappement par exemple ) , usure des plaquettes des freins ou des pneus, la vérification du fait que la moto avait été accidentée ou pas. En tout cas il est conseillé de bien prendre son temps et surtout de bien essayer la moto.

Si vous cherchez à économiser et à entretenir votre moto à moindre coût les cyclomoteurs demeurent un choix judicieux,encore est-il que cela colle avec vos besoin mais sinon les grosses motos restent très onéreuses car plus puissantes est nécessite donc un entretien de rigueur.

Les équipements

La port d’un casque homologué est obligatoire autrement c’est une amende de 135 € et un retrait de 3 points au permis sans parler des conséquences en cas de sinistre. Il convient de rappeler que depuis le 1er janvier 2016, ne pas avoir un gilet jaune est sanctionné d’une amende de 11€. aussi ne pas le revêtir en cas de panne sera sanctionné aussi d’une amende de 135€. maintenant il est évident que la carrosserie de votre moto c’est vous en parti, donc il est important de bien s’équiper et d’être vu.

  • Le casque intégral : recommandée il procure une meilleure protection car il protège le crane, le visage et le menton. Si la jubilaire n’est pas attachée, ce genre de casque, perd de son efficacité.
  • Les blousons de moto contient des protection  comme la coque et dorsale souvent certifiées , avec un cuir épais renforcés par le Kevlar ou Cordura pour des coudes et des épaules. Souvent il dispose d’élément rétro-réfléchissants pour une meilleure visibilité.
  • Des gants en cuir, obligatoires désormais ils confèrent une bonne protection contre les choc, faut croire que le premier élément qu’on utilise pour amorcer les chocs se sont les mains.
  • Les pantalons, ils sont en cuir, épais et résistants à l’abrasion. disposants de renforts certifiés CE pour les hanches, les genoux et les tibias.
  • Les bottes, montantes souvent , ils protègent les chevilles et en parti les tibias, c’est un atout.

Le risque encouru

Les motards ou les scooteux ne représentent que 1% à 2% du trafic et pourtant le taux d’accidentalité le plus élevé, c’est la première cause de mortalité chez les 18-24 ans, soit 9% de la population avec 21% des tués sur les routes. representant le tiers des blessés et des hospitalisations de plus de 24H. 70% des conducteur des 2 roues reconnaissent avoir chuté ( dont la moitié hospitalisé). Le risque est donc nettement plus important. Le déridage ou l’usage de kitage accroît plus le risque d’accident.

L’assurance moto

S’agissant de grosses cylindrées, 125 cm3, cyclomoteurs…toutes cylindrées confondues, l’obligatoire d’assurance est évidente. Au-dela de la responsabilité civile et des garanties de base, les compagnie d’assurance proposent d’autres des garanties , naturellement à souscrire en fonction spécificité de tout et à chacun. La garantie RC est l’assurance obligatoire. Celle-ci couvre tous les dommages causés aux tiers y compris votre passager. L’attestation d’assurance doit être apposé de façon visible sur votre moto.

Pour les dommages subis par la moto, vous avez le choix.

  • La garantie dommages tous accidents (tous risques), couvre les dommages subis même en l’absence du tiers
  • La garantie dommage-collision, couvre les dommages subis par votre moto lors d”un choc (piéton, véhicule, etc.).
  • La garantie individuelle-conducteur couvre les dommages corporels que vous soyez responsable ou non. Cette garantie est trés importante et demeure largement recommandée.
  • La protection juridique facilite le règlement des contentieux et les litiges.
  • La garantie assistance : le remorquage de la moto et le rapatriement (conducteur & passager)

La conduite sans permis est un délit sanctionné qui peut coûter un an de prison et de 15 000€ en plus d’autre peines comme immobilisation ou confiscation du véhicule à l’instar du defaut d’assurance. Aussi en cas d’accident avec un véhicule débridé ou kité, l’assurance peut ne pas intervenir. Souvent les compagnie d’assurance résilient leur clients suite à un retrait de permis ou pour annulation de ce dernier du fait du non respect des limitations de la vitesse. Si l’assureur résilie votre police, se réassurer avec une assurance moto résilié, risquent de se compliquer car les autres assureurs refuseront surement de vous réassurer. Néanmoins il existent des compagnies d’assurance spécialisé qui proposent des contrat d’assurance pour résilié, avec un taux d’assurabilité au-dessus de la moyen, sachant que tous les cas ne sont pas nécessairement assurable.

Be the first to comment on "Rouler en moto : Entre équipement, risque et assurance"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*