Découvrir la Corse en moto en automne

Spread the love

L’été est déjà bien engagé et vous faites partie de ceux qui ont décidé de ne pas prendre de congés en juillet/août pour éviter les destinations touristiques trop fréquentées.
Ainsi vous avez planifié un séjour en moto à partir de septembre ou octobre afin de profiter de routes libres tout en bénéficiant d’un climat des plus agréable. Et la destination idéale pour cela, sans aller trop loin, c’est bien évidement l’île de beauté.

La Corse, paradis des motards

Pendant longtemps, le slogan touristique de la Corse était « la plus proche des îles lointaines ».
Et c’est réellement ce que ressentent tous les motards qui décident de rouler sur les routes sinueuses de l’île.
Tous vantent la beauté des paysages, le dépaysement total à chaque virage, la qualité de l’accueil réservé aux touristes roulant en moto et la possibilité de découverte sans fin qu’offre l’île de beauté aux personnes circulant à deux roues.
Si vous avez donc planifié ce séjour, vient alors une question assez fréquente, que l’on soit sur 2 ou 4 roues : allez-vous partir avec votre propre véhicule ou bien choisir une location sur place ?
Bien évidemment, cela aura aussi une répercussion sur le mode de transport choisi pour rejoindre l’île.

Avion + Location de moto sur place

Cette solution est plus appropriée pour des séjours « courts » ou pour des personnes vivant loin de la côte méditerranéenne. En effet, la Corse est desservie depuis quasiment tous les aéroports de France et les grandes capitales européennes. Moins de 2 h d’avion plus tard, vous arrivez sur l’un des 4 aéroports de l’île et commencez vote périple au guidon de votre moto.
Il existe sur place de nombreuses agences qui vous proposeront les services classiques pour une location de moto en Corse . A vous de choisir, selon vos envies mais aussi capacités, entre un scooter ou une routière, la cylindrée voulue mais aussi le point de départ et de retour de la location. Certains loueurs ont des agences de location dans les aéroports mais aussi au cœur des villes.
La solution de la location peut être aussi un bon moyen de tester un nouveau modèle de moto avant un achat. Pour cela, vérifiez bien que le modèle choisi est garanti, via par exemple un moteur de réservation en ligne.

Embarquer sa moto sur un ferry

Cette solution s’adresse aux motards ne voulant pas se séparer de leur propre bécane. Et vous êtes très nombreux ainsi.
Loin de vous l’idée de louer une moto sur place, vous avez ce qu’il faut et vous avez décidé de parcourir les routes corses avec. Il va donc falloir réserver un billet de bateau sur l’une des compagnies entre le continent et l’un des ports corses pour embarquer votre moto à bord d’un car-ferry.
Pas de panique, les compagnies maritimes comme la Corsica Linea ou Corsica Ferries sont tout à fait rodées à ce type d’embarquement. Les espaces dédiés aux motos sont parfaitement étudiés dans les bateaux, afin qu’elles soient stables et fixes pendant la traversée, sans risque de chute si la mer était mauvaise, et sans risque de coup avec les voitures et camions aussi présents sur ces bateaux.
Une fois arrivé sur le port, à vous la découverte de cette île que tous les motards citent comme l’un des plus bels endroits du monde à faire au guidon !

Guide et road book

Vous trouverez d’ailleurs de nombreux guides spécialisés proposant des numéros spéciaux comme le Petit Futé qui propose une édition Corse à Moto. Chaque année aussi des titres de presse spécialisés moto propose des road trip et idées d’étapes pour les motards en mal de découverte.
De nombreux forums sur internet vous proposerons des idées de balades et vous conseillerons aussi des hébergements où les motards sont particulièrement les bienvenus.

Be the first to comment on "Découvrir la Corse en moto en automne"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*